Passage de la frontière

Depuis le 1er juillet 2013, la République de Croatie est membre de l’Union européenne, mais la police des frontières continuera à contrôler le passage sur les frontières avec tous les pays, y compris les États membres de l’Union européenne, jusqu’à l’adhésion de la Croatie à l’espace Schengen. Les démarches douanières ne seront pas effectuées aux frontières avec les États membres de l’Union européenne.

Les citoyens des États membres de l’Union européenne, c-est-à-dire de l’Espace économique européen, ainsi que les citoyens de la Norvège, de l’Islande, du Liechtenstein, de la Confédération suisse, d’Andorre, de Monaco, de la République de Saint-Marin et du Saint-Siège peuvent entrer en Croatie avec une carte d’identité ou tout autre document prouvant l’identité et indiquant la citoyenneté.

Aux points de passage frontaliers, de nouvelles voies sont introduites où cela est possible.